Le Président Rwandais Paul Kagamé s’est depuis longtemps permis de traverser la frontière Rwandaise pour attaquer la RD Congo chaque fois qu’il le veut suite à l’impunité qui règne en Afrique et particulièrement dans la région des Grands Lacs. Il n’est même pas reproché de tout abus qu’il commet en RD Congo. Malgré les atrocités dans lesquelles il est toujours impliqué, il ne cesse de recevoir un appui des pays développés qui de bonne foi, observent tout ce qu’il fait. C’est aussi une complicité de leur part.

29 STRATEGIES UTILISEES PAR LE PRESIDENT RWANDAIS PAUL KAGAME POUR ETABLIR SA SUPREMATIE EN RD CONGO ET DANS LES GRANDS LACS

Le Président Rwandais Paul Kagamé s’est depuis longtemps permis de traverser la frontière Rwandaise pour attaquer la RD Congo chaque fois qu’il le veut suite à l’impunité qui règne en Afrique et particulièrement dans la région des Grands Lacs. Il n’est même pas reproché de tout abus qu’il commet en RD Congo. Malgré les atrocités dans lesquelles il est toujours impliqué, il ne cesse de recevoir un appui des pays développés qui de bonne foi, observent tout ce qu’il fait. C’est aussi une complicité de leur part.

Si la RD Congo pouvait faire de même au Rwanda, l’idée d’embargo et d’isolation économique serait une priorité. N’est-ce pas là une injustice? Quels que soient les rapports compilés sur le Rwanda qui ne cesse de violer les droits des Congolais, rien n’a été prévu comme sanctions et les atrocités continuent toujours à se répéter.

Considérant le Produit National Brut PNB du Rwanda, il est réellement difficile de croire que le Rwanda puisse engager un an de guerre contre un immense pays comme la RD Congo. Pour y parvenir, le Rwanda a toujours utilisé 29 stratégies pour mater les Congolais et par ricochet, cela l’aide à établir sa suprématie dans ce pays : 

1. Corrompre les Congolais parce qu’ils sont encore aveugles, ils n’ont pas encore su que l’argent a sa fin, ils aiment une vie facile et rapide. 

2.Créer une confusion entre les Congolais eux-mêmes parce qu’ils sont des assoiffés de pouvoir et sont encore immatures sur le plan politique. Ils ne peuvent pas penser plus loin que leur nez. Le régime de Mobutu a gravé dans leur mémoire la vie facile, celle du présent. Gérer l’avenir des Congolais puisqu’ils ont de difficultés à savoir où ils vont, à quoi aboutir dans tout ce qu’ils font: Voilà la raison de leur aveuglement. 

3.Convaincre les Congolais de toujours refuser la voix du peuple parce que la population Congolaise ne veut pas de nous (les Rwandais) sur son territoire. Apprendre à diriger ce peuple sous le coup du canon imposé. Lorsqu’ils s’opposent, tuer certains d’eux et les restes pourront procéder à une involontaire reddition. Nous ne devons pas nous soucier de leurs libertés de choix ou de vouloir parce que nous ne sommes pas là pour ça mais pour un autre but. 

4.Convaincre les Congolais toujours de ne pas penser à leur Nation, leur patrie. Lorsque nous leur parlons, leur montrer qu’à partir du projet que nous entreprenons ensemble, ils deviendront riches, ils achèteront des véhicules, maisons et ils seront bien. Ils oublieront qu’à partir de leur pays, ils ont plus que cela. Toujours les distraire avec la musique, les belles femmes et la bière. Pour nous, nous avions été en refuge et savons que tout cela est vanité de vanité si vous n’avez pas une nation ou une patrie. Pour eux, ils ne doivent pas savoir cela. Trouver toujours parmi eux des collaborateurs, marionnettes qui seront utilisés pour bafouer la souveraineté de leur propre pays.

 5.Donner aux Congolais l’honneur éphémère et se rassurer qu’ils en soient aveuglés pour qu’ils ne puissent pas connaître nos buts, objectifs ou cibles. Trouvez quatre à cinq escortes militaires pour nos collaborateurs Congolais. Ils verront en cela l’honneur mais pour nous, nous le ferons dans le cadre de les priver de leurs libertés car l’escorte militaire sera donnée la tâche de les surveiller. En d’autres termes, il mènera une vie de prison sans le savoir. 

6.Lorsqu’ils voudront se séparer de nous, trouvons tous les moyens possibles de les tuer parce qu’ils peuvent avoir maîtrisé un iota de nos stratégies ou tactiques. 

7.Une fois que nous avion perdu l’un d’eux, nous n’allons toujours pas manquer quelqu’un d’autres à aveugler. 

http://udpsonline.com/eikones/gomafocus/goma%20en%20feu.jpg?0.8356853770116401

8.Toujours penser à utiliser les Congolais pour démentir toutes les accusations et dénonciations faites contre les forfaits que nous commettons sur leur territoire; les Congolais collaborateurs feront tout pour nier notre présence afin qu’eux-mêmes puissent endosser les responsabilité s car si nous portons un démenti nul ne va nous croire. Rassurons nous qu’enfin de compte nous puissions conclure en disant que ce problème n’engage que les Congolais eux-mêmes et manifestons qu’on n’a aucun souci, un quelconque intérêt dans ce qui se déroule en RD Congo. 

9.Tuer ou assassiner tous ceux-là qui s’opposent à nos plans pour que d’autres vivent dans la terreur et stoppent de parler de nos affaires. 

10.Appeler tous les Congolais qui ont de l’argent et ceux-là qui ont étudié et leur proposer le pouvoir ou l’argent. Comme le pouvoir est comme un gâteau sucré, personne ne va refuser. Utilisons surtout leurs études et leurs richesses pour détruire leur pays car à partir de leur ruine, nous bâtirons notre Rwanda et un jour nous leur donnerons des métiers d’enseignants et d’autres sales métiers surtout ceux – la qui jadis étaient nos collaborateurs et surtout qu’en ce moment-là nous ne bénéficierons rien d’eux. Profitons de leur ignorance pour bâtir notre pays et détruire les leur. 

11.Utiliser toujours la RD Congo comme notre champ de bataille car nous n’y avons aucun frère, sœur, bref aucun membre de famille. Cela pourra épargner notre pays contre toute destruction et contribuer à la destruction de la RD Congo comme c’est surtout notre objectif.

 

12.Les militaires Congolais que nous aurons convaincus, seront toujours placés sur la première ligne de front pour leur permettre de s’affronter contre leurs frères et de s’entretuer. Cela pourra nous permettre de sauver la vie de nos militaires car notre souci n’est que de les anéantir complètement et surtout de tuer d’autres sur le plan politique. 

13.Créer toujours une zone de clivage entre les Banyamulenge et d’autres ethnies de la RD Congo afin d’avoir un champ permanent où nous devons perpétuer nos conflits qui constituent la matière première pour nous aider à atteindre nos buts. Montrer même à un paysan Banyamulenge qu’il devrait être ministre Congolais mais il a été discriminé et surtout lui montrer que si une fois, il reçoit un appui extérieur il peut y parvenir. Rassurez-vous qu’il ait bien compris le projet pour lui demander sa contribution comme il a ses vaches qu’il peut facilement vendre. Lorsque le projet tourne mal et que les autochtones Congolais se révoltent, donner aux Banyamulenge l’asile au Rwanda. Continuer toujours à leur parler de la RD Congo et non du Rwanda car ils doivent oublier le pouvoir du Rwanda qui ne doit être que l’apanage de quelques Rwandais. Cela fera des Banyamulenge un peuple instable, nomade, apatride que nous utiliserons à notre gré. S’ils devenaient stables, nous manquerons des alibis à avancer; c’est pourquoi nous devons toujours viser qu’ils demeurent instables et mener une vie de chauve-souris qui ne se reconnaît nulle part.  

14.Passer tous les temps à montrer aux Banyamulenge en refuge au Rwanda et au Congo qu’ils doivent combattre et qu’ils en ont les droits, jusqu’à diriger la RD Congo. 

15.Chasser politiquement les Banyamulenge en refuge au Rwanda et qui veulent s’intégrer afin qu’ils ne commencent à faire des réclamations. Leur montrer que le Gouvernement Rwandais n’a pas de place pour eux. Une fois au Rwanda, les discriminer afin qu’ils rentrent au Congo où nous les aiderons à rentrer par les armes pour continuer toujours avec nos ambitions machiavéliques.  

16.Comme nous sommes toujours peu nombreux et moins forts par rapport aux Congolais, utilisons toujours la ruse et non la logique afin de jouer sur l’intelligence des Congolais. S’assurer qu’ils sont toujours désunis pour qu’ils ne s’assemblent pas afin de nous avaler et démanteler complètement nos plans de bonheur pour nous, mais de malheur pour les Congolais. Travaillons jours et nuits pour qu’il n’y ait pas d’unité entre les Congolais. Chercher toujours à embourber ou salir leurs leaders en les ralliant à nous pour qu’ils deviennent impopulaires et finir leur carrière politique dans le vide. Quant à nous, nous serons toujours rassurés que l’arme est là pour les diriger par la force. 

17.Rassurons-nous que les Congolais sont plus forts que nous mais ils manquent seulement l’unité. Leur Etat est bien connu comme riche en ressources naturelles et minérales mais faisons tout pour qu’ils ne puissent pas en bénéficier. Lorsqu’ils ont gagné un peu d’argent provenant de leur minerai, proposer le marché d’armes pour que nous puissions négocier avec des pays fournisseurs afin de voir comment y gagner des commissions dans la quantité à approvisionner. Une fois que le stock d’armes est disponible, leur montrer que nous avons des troupes à les aider et l’on discute le paiement pour envoyer les militaires au champ de bataille en leur inculquant une autre idéologie différente de motivations des Congolais. Placer toujours les militaires Congolais sur la ligne de front afin de ne pas perdre nos propres frères, pour qu’ils s’entretuent eux-mêmes. Cela réduira leur force et nous donnera un jour la chance de dominer complètement sur eux. Une fois sur le sol Congolais, diriger en maître absolu et oublier celui-là qui vous a appelé car il est d’avance faible militairement par rapport à vous.  

18.Créer en eux la mentalité de guerre et leur montrer que nous sommes les mêmes mais nous nous rassurerons que tout ce que nous gagnons chez eux nous permettra de construire le Rwanda. Tout ce que les Congolais collaborateurs achèteront au Rwanda, laisser-les paisibles comme nous sommes encore dans les mêmes business mais une fois que nous n’avons rien de commun avec eux et qu’ils ne peuvent plus nous être utiles, montrer-les que leur biens achetés au Rwanda, entrent dans la catégorie des « biens mal acquis, » et d’office les confisquer. En ces moments-là, ils fuiront le Rwanda et voltigeront ou papillonneront ailleurs où ils seront démunis et se remémoreront de la gloire éphémère qu’ils ont eue avec les Rwandais. 

19.Chaque fois que nous remarquons que la conscience des Congolais cherche à être éveillée, brandir toujours les problèmes aux yeux de la Communauté Internationale et montrer toujours le souci des Congolais de nous exterminer ou d’épuration ethnique et baser nos arguments sur la défense des droits de la minorité. Directement accepter d’entrer dans la phase de négociations et pendant cette période, nous profitons de nous réorganiser, d’étudier les faiblesses de l’adversaire afin d’en constituer notre force. Etudier les stratégies et tactiques de l’adversaire, l’attaquer immédiatement et dire à la Communauté Internationale qu’ils nous ont attaqués en premier lieu et quant à nous, ce n’était autre qu’un cas de légitime défense.  

20.Utiliser même les Hutu qui sont au Congo pour les utiliser dans nos affaires et s’assurer qu’ils ne coalisent pas avec les Congolais car ce serait la fin pour nous. Leur montrer qu’ils sont aussi discriminés par les Congolais afin de susciter leur révolte et leur ralliement pour nous venir en aide. 

21.Tous les Hutu qui fuiront les combats au Congo pour se réfugier au Rwanda, seront rassemblés dans des camps du Rwandais où ils auront à grincer leurs dents. Chaque fois qu’ils auront à réclamer leurs droits, il suffira de les appeler « Interahamwe » pour que vite ils cessent toute réclamation possible. Ce n’est qu’après qu’ils sauront qu’ils étaient dupés. Ils vont chercher à se racheter auprès des Congolais mais la Conscience des Congolais sera déjà souillée. 

22.Tout Tutsi qui nous montrera que nos plans sont mauvais, macabres, ou bien que nous ne devons pas provoquer les Congolais, nous nous débarrasserons de lui.

 

23.Mettre toujours dans la mentalité des Congolais que c’est le Rwanda qui détient la clé de la paix pour la RD Congo. Cela permettra aux nombreux Congolais de chercher toujours de l’aide auprès du Rwanda et ceci permettra toujours l’essor du business que nous entreprenons.

24.Si les Congolais se battraient pendant 100 ans, c’est leur problème. Après ces 100 ans le Rwanda deviendra un paradis. 

25.Servir proprement et nous assujettir auprès des pays développés qui nous appuient. S’assurer que nous n’avons aucun problème avec eux. Les gérer de sorte qu’ils ne puissent pas nous abandonner. Même si ce sont eux qui nous ont causé du tort, aller vite leur demander pardon pour ne pas susciter leur colère qui sera la fin pour notre entreprise machiavélique. S’ils veulent que nous puissions devenir leurs épouses, nous accepterons bonnement de le faire pour que nous puissions atteindre nos objectifs. 

26.Se rassurer que dans tout ce que nous gagnons en RD Congo, ceux-là qui nous appuient, aient une portion à eux. 

27.Montrer aux Congolais par nos déclarations que nous sommes très forts pour semer en eux la terreur et à ce moment-là, ils auront peur de nous affronter. 

28.Tous nos collaborateurs Congolais n’auront d’arrangements qu’avec nous, ils ne devront pas savoir les relations qui nous lient avec ceux-là qui nous appuient. Une fois que nos collaborateurs Congolais deviennent plus liés à nous, ne pas leur permettre d’effectuer d’importants voyages dans des réunions importantes en rapport avec notre commerce de la guerre. Trouver pour eux une escorte militaire de partir avec eux. Instruire l’escorte qu’au cas où nos collaborateurs avançaient une idée, un argument contraire à notre philosophie, que l’on planifie autrement pour eux. S’agissant d’une déclaration à faire sur les événements en place, au niveau de l’échelon international, choisir un collaborateur pour défendre notre honneur et l’appeler pour le préparer afin de l’orienter pour ne pas aller en dehors de notre philosophie ou nos objectifs. 

29.Utiliser tous les moyens possibles de mettre fin à la vie de quiconque s’opposera à nous. Si nous n’avons pas réussi à le faire par l’arme, chercher comment lui donner du poison en usant de la beauté de nos filles pour les attirer et les pousser à les aimer. Une fois ensemble, instruire nos filles de mettre fin à la vie de la personne.

 PEOPLE FOR PEACE AND DEFENSE OF RIGHTS (PPDR – UGANDA)

PO BOX: 3813 Kampala/Uganda

Tel: +256 71737807 ; +256 71551386

Fax: +256 41256989

Email: ppd_uga@yahoo. Com

Commentaire de People for Peace and Defense of Rights ( PPDR-UGANDA)

 Oui, PPDR sait que vous êtes en train de gagner votre vie à travers cette entreprise inhumaine mais PPDR pense qu’il serait mieux de transcender vos réflexions et peut-être que vous pourriez voir que vivre dans la cohésion, harmonie, fraternité et amour apporterait plus de sens à votre vie. Oublier le mal que vous fait votre collègue, accepter de pardonner, contribuerait à l’épanouissement de notre vie.

Hutu, Tutsi, Rwandais, Burundais, Congolais et Ougandais sont tous appelés à vivre ensemble comme « UN« . Tous ensemble, nous devons voir comment nous assister l’un et autre. Acceptons de perdre des intérêts mesquins et couper la ligne d’inimitié qui nous divise.

Actuellement les gens s’entretuent, se craignent. Est-ce la meilleure voie de mener notre vie? Il s’avère difficile d’aimer quelqu’un que vous craignez.

L’être Suprême a créé les hommes pour qu’ils soient unis et s’aimer. Une fois que nous nous impliquons dans des tueries, meurtres, règlement de compte, nous ne serons loin d’instinct animal. Certains humains n’ont plus rien d’humains. Nous devons préserver et protéger la race humaine sur cette terre. Aimons-nous les uns les autres. Voyons tous nos semblables comme des trésors. Jean Bodin, un écrivain, chercheur français en Ressources humaines a dit qu’ « il n’y a point de richesse que d’hommes. »

PPDR estime que l’homme est au centre de toute production. Voilà pourquoi nous devons toujours chercher à protéger l’homme d’abord et penser à autre chose après.  

« Quiconque confesse le crime en silence, le commet »

 

(ENGLISH VERSION)

Find above the French version on p.1

29 STRATEGIES USED BY THE RWANDAN PRESIDENT PAUL KAGAME TO ESTABLISH HIS SUPREMACY IN THE DR CONGO AND THE GREAT LAKES REGION.

Paul Kagame has been allowing himself to cross the DR Congo borders whenever he wants. His Machiavellian project has victimized more than 5 million Congolese, the highest toll of death in the world. People have lost their lives because of the impunity, lack of justice in the Great Lakes region and generally in Africa. Nobody reproaches him for violating the rights Congolese. Despite the atrocities committed, he is still receiving supports from Developed Countries that are willingly monitoring whatever he does. If the DR Congo would do the same to Rwanda, the idea of embargo and economic isolation would be a priority. Isn’t it a real injustice? Despite all the reports compiled about Rwanda violating the rights of Congolese, nothing has been foreseen or prepared as sanctions. Isn’t it complicity? To achieve his goals, Kagame has been using 29 strategies to impose his supremacy in the DR Congo and in the Great Lakes region?

Considering the Rwanda Gross National Product GNP, it is really difficult to believe that Rwanda can afford one year of fight in the East part of the DR Congo.

To put down Congolese, Rwanda has always been using 29 strategies: 

1.Corrupt the Congolese because they are still blind, they have not yet known that money has an end. They like easy life.  

2.Sow confusion between Congolese themselves because they are power thirsty and are still immature. They can’t see further than the end of their noses. The Mobutu regime has put in their mind, easy life, and present life. Manage their future because they have difficulties to know where to go and the outcome to reach as a result of their blindness. 

3.Always convince them to refuse people’s voice because the Congolese hate us in their state. Lead them under imposed gunpoint. When they oppose, kill or assassinate some of them and the rest will involuntarily surrender. We should not take care of their freedom of choice, want because we are in the DR Congo for our purpose. We have strong roots, nobody can blame us. Those who might blame us, are the ones we work for. 

4.Always convince them not to think about their nation. When we talk to our quislings, show them that through the project we undertake together, they will become rich, they will buy houses: they will be Okay They will forget that they have more than that in their state. Always! entertain them with music, beautiful ladies and beer. For us, we have been in refuge; we know that whatever you can gather is useless if you don’t have a homeland, a nation, they will not be aware because they are blind. Always find among them quislings who can sell out the sovereignty of their state. 

5.Apparently give them honor, make sure they are blinded from it so that they may not know our purposes, objectives and targets. Find for them 4 or 5 military escorts because for them, it is a great honor; however, for us it is a way of taking off their freedoms or just a hidden prison. 

6.When they want to leave us, find a way to kill them because they have known something about our strategies and tactics. 

7.When one of them leaves us, we will not miss another one to blind because they don’t have a high capacity of thinking. 

8.Use the Congolese quislings to make formal denials on our wrong deeds to their brothers and sisters because if we do it ourselves, it will be considered as a lie. We will only come to conclude that whatever happened to Congolese is an issue between Congolese themselves. They have to solve their own problems. Rwanda has nothing to do with Congolese problems.  

9.Kill all those who oppose our plots so that others may live in terror and forget to talk about our business. 

10.Call all Congolese who have money and those who have studied and propose them power and money, they will forget their country. As power is like a sweetened cake, nobody will refuse. Benefit from their ignorance to destroy their state so that we may build ours. 

11.Always use the DR Congo territory as a field of battles because we don’t have there brothers, sisters, or family members. Through this strategy we will totally crush those stupid Congolese. 

12.Align on the first frontline all the Congolese soldiers who, as a result of bribery, have accepted to work with us; they will be many to die and we will protect ours.  

13.Create a real division between Banyamulenge and other ethnic groups in the DR Congo so that we may have a permanent field to continue our conflicts that are the raw material of our business. Show even a Banyamulenge peasant that he should be a minister, but Congolese discriminate him. Show him that if he receives supports he can get access to power. When things become worse, seek and find for the Banyamulenge an asylum in Rwanda. Meanwhile in refuge in Rwanda, keep on reminding or telling him about the DR Congo, but not about Rwanda, because he has to forget about power in that small state that is the prerogative of some Rwandans. Disturb the UN about the Banyamulenge refugees so that we may prepare another field for our fight, and for sure we will put Congolese in a vicious circle of war. 

14.Always show Banyamulenge in refuge or in the DR Congo that through fighting, they will lead the DR Congo and it is their rights. Forget about other Congolese tribes, just talk about Banyamulenge only; force our Congolese quislings to talk to talk on behalf of Banyamulenge.

15.As we are few and less strong than Congolese, we should use tricks, but not logics to play on their mind. Make sure that they are always divided so that they may not gather together and swallow us or completely dismantle our plan of happiness for us, on the other hand, a misfortune for them. Work day and night so that there might not be unity between Congolese. 

16.Use political strategies to chase the Banyamulenge who are refugees in Rwanda and those who want to integrate or to settle. Tell them that the Rwandan Government has no place for them. Discriminate them until they decide to go back to the DR Congo, support them to prepare and to launch an attack as proper way that can allow them to enter and continue our war trade. That war will also allow us to continue our business. 

17.Believe that they are stronger than us, but they only miss unity. Their state is well known as a rich country in natural and mineral resources, but they will not benefit from it. Whenever the Congolese quislings get some money, make a proposal of supplying weapons and ammunitions. Use our networks to get weapons we should sell to them, and get our interest or commission; we know those arms are to kill their fellow Congolese and through that we will easily pursue our goals. Once the stock of weapons is ready, tell them that they can use our soldiers and pay us. Once our soldiers are on the Congolese land, tell them to use the gunpoint so that they may loot the resources from the DR Congo. 

18.Set in their mind the spirit of war and show them that we are the same. Make sure whatever we get in the DR Congo, we build our state. Whatever the Congolese quislings will buy in Rwanda, we will leave them in peace because we are still involved in the same business; however, once they stop serving us, and they cannot anymore become useful for us, show them that the properties they bought in Rwanda were illegally acquired and then they (the properties) should be confiscated. They will flee from Rwanda to other lands of asylum. At that time, they will be penniless and they will only remember about the ephemeral glory they had. 

19.Whenever we find that Congolese conscience is awaken, and they seriously attack us, present the problem to the International Community and the UN; always show that the Congolese preoccupation or purpose is to exterminate our ethnic group, remind the whole world about the rights of minority. Apply immediately for negotiation and during that time we get the opportunity to know the strategies and tactics of our enemy. Once we have mastered the enemy, launch an attack against him and always show that they are the one who attack us; we may therefore, we may talk about self-defense.  

20.Use even Hutu groups in the DR Congo in our issues and make sure they don’t form a coalition with Congolese against us because that will be the end of our business. Show even Congolese Hutu that they are discriminated; following this step, this must be a way of creating revolt and a strong rally. 

21.All the Hutu who will flee the wars in the DR Congo and seek refuge in Rwanda will be gathered together in a Rwandan camp where they will really be submitted to hardship. Whoever will try to claim his rights, we will call him Interahamwe so that he may stop his claims. 

22.Any Tutsi who will show us that our plots are bad or macabre, we will get rid of him and kill him, and consider him as a betrayer. 

23.Put in the mind of the Congolese quislings and the population that only Rwanda has the key for peace in the DR Congo. That situation will push many Congolese to seek assistance from Rwanda and that situation will be a booming issue for our business in the DR Congo. 

24.If the DR Congo will get involved in fighting for 100 years, it doesn’t matter! After 100 years, Rwanda will become a paradise and Congolese will come there to look for lower or useless jobs. 

25.Properly serve and accept to be subjected to the developed Countries that are supporting us. Make sure we don’t have any problem with them. Manage them in the way they cannot leave us because if they abandon us, it can also be the end of our business. Even if they blame us without any reason, make sure we go quickly to them and say sorry so that their anger cannot lead to the end of our Machiavellian enterprise. Even if they want us to become their wives, we willl willingly accept to do it so that we may reach our goals and objectives in the Great Lakes region and particularly in the DR Congo. 

26. Make sure whatever we gain in the DR Congo, the countries supporting us gain something.

 

27.Through our statement on international media, show our quislings and all Congolese that we are very strong and that attitude will let them live in terror and will fear to confront us. 

28.Congolese quislings will only have deals with us. They will not know the level of our relationship with Developed States that support us. We will not allow the Congolese quislings to go to important travels when it comes to the meetings about our war trade. Always find for them a military escort to travel with them. Instruct the escort that they should follow the ideas or arguments of the quislings and in case they act contrary to our philosophy, accept to loose their lives because at that point they are useless for us. 

29.Find all possible ways to put an end to the life of somebody who oppose our philosophy. If we did not succeed it through the gun, find the poison to absorb or to inhale in microphone … In case he is difficult to reach, send our intelligence composed of beautiful young ladies who we believe, can be loved by anybody who has power. Once they succeed to attract targeted person, direct them to put and end to that person.

PEOPLE FOR PEACE AND DEFENSE OF RIGHTS (PPDR – UGANDA)

PO BOX: 3813 Kampala/Uganda

Tel: +256 71737807 ; +256 71551386

Fax: +256 41256989

Email: ppd_uga@yahoo. com

Comments  

Yes People for Peace and Defense of Rights knows that some leaders are gaining their lives out of bloodshed, but PPDR thinks that if they may transcend their thoughts, they will find that living in cohesion, harmony, forgiveness would contribute more to the blossoming of their lives and those of other people.

Hutu, Tutsi, Rwandans, Burundians, Congolese and Ugandans, accept to live together, assist each other and build a growing community based on real social cohesion, leave all ethnic tentacles. Accept to loose petty interests and break the dividing lines of enmity.

Now people of the Great Lakes region are so scared, nobody trusts the other. Is – it the way we should drive our life? It is difficult to love somebody you fear.

The Supreme Being created people to be united and to love each other. Once we get involved in killings, murders, we are not far from animals driven by lower instincts. Preserve and protect the human race on this earth. Consider another human being as a treasure for you. Jean Bodin, a researcher in human resources said, « There is no other wealthy like a man. » PPDR believes that in the sphere of life, the human being is at the center of everything.

That’s why we have to think more about first protecting the human being and later on we can think about other things.

« He, who witnesses a crime in silence, commits it »