Auteur : updcongo

RDCONGO: UN AUTRE CARNAGE AVEC ROMEO DALLAIRE?

Déploiement d’une nouvelle force d’intervention militaire  canadienne en RDC: encore un carnage?                                      Par Bernard Desgagné , Tribune libre de Vigile, jeudi 25 août 2016 Le 9 aout 2016, Radio-Canada International nous apprenait que le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, était en Afrique afin d’y préparer le déploiement d’une nouvelle « force d’intervention militaire humanitaire canadienne ». Il était accompagné de deux personnages bien connus, Roméo Dallaire et Louise Arbour. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au fil du temps, les activités prétendument humanitaires des Forces armées canadiennes et des Casques bleus ont donné des résultats peu convaincants. Harjit Sajjan...

Read More

Appel des femmes Congolaises à un sursaut patriotique face à l’épreuve de l’heure au Congo (RDC)

MESSAGE IMPORTANT AU PEUPLE CONGOLAIS Appel des femmes Congolaises à un sursaut patriotique face à l’épreuve de l’heure au Congo (RDC) Nous, peuple congolais et notre pays la République Démocratique du Congo sommes encore une fois à un tournant décisif de notre histoire. Chaque Congolaise et chaque Congolais est appelé  à la vigilance et à une forte prise de conscience face aux enjeux de l’heure. En cette période à la fois charnière et cruciale de notre devenir commun en tant que survivants d’un passé historique très tragique et sujets d’une actualité très dramatique, aggravée par un système répressif sanguinaire,...

Read More

Les belges qui ont assassiné Patrice E. LUMUMBA Premier Ministre Congo élu, se confessent

IN MEMORIAM DU PÈRE DE L`INDÉPENDANCE DU CONGO, PATRICE E. LUMUMBA « J’AI DÉCOUPÉ LUMUMBA » «J’ai découpé et dissous dans l’acide le corps de Lumumba. En pleine nuit africaine, nous avons commencé par nous saouler pour avoir du courage. On a écarté les corps. Le plus dur fut de les découper en morceaux, à la tronçonneuse, avant d’y verser de l’acide. Il n’en restait presque plus rien, seules quelques dents. Et l’odeur ! Je me suis lavé trois fois et je me sentais toujours sale comme un barbare». Ces mots sont ceux du Gérard Soete, prononcés le 15 mai 2002,...

Read More