THE ASSOCIATED PRESS

Publié: 26 octobre 2010 13:09

KINSHASA, Congo – Une agence internationale affirme qu’au moins trente femmes ont été gardées captives et violées à répétition près de la frontière avec l’Angola, avant d’être abandonnées nues dans la brousse.

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué par voie de communiqué, mardi, que plus de 150 Congolais sont arrivés dans la province de Bandundu après avoir été expulsés de l’Angola voisin.
Les Congolais se rendent fréquemment travailler en Angola dans les mines qui se trouvent le long de la frontière entre les deux pays.

Une porte-parole de l’OCHA, Stefania Trassari, a indiqué que les hommes du groupe ont été brutalisés et qu’au moins 30 des femmes ont été soumises à des viols répétés après avoir été expulsées d’Angola au début du mois d’octobre.
http://www.journalmetro.com/monde/article/673304–congo-des-femmes-victimes-de-viols-collectifs