Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie le vendredi 8 mai

L’Afrique comptait ce vendredi 54 434 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 2 080 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. L’Afrique du Sud et l’Egypte sont les deux pays les plus touchés, avec respectivement 8 232 et 7 981 cas recensés. Suivent le Maroc, l’Algérie, le Nigeria, le Ghana et le Cameroun.

Le coronavirus pourrait coûter la vie à plus de 190 000 personnes en Afrique en seulement un an si les mesures de prévention venaient à échouer, selon une nouvelle étude de l’Organisation mondiale de la Santé. Au total, 44 millions de personnes pourraient être contaminées. « Le Covid-19 pourrait revenir régulièrement dans nos vies dans les prochaines années si les gouvernements de la région ne s’engagent pas dans une approche proactive. Nous avons besoin de tester, tracer, isoler, traiter », détaille la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.
  • Au Sahel, les groupes terroristes profitent de la pandémie, selon l’ONU

Dans un rapport publié ce vendredi, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, affirme que les « groupes terroristes profitent de la pandémie de Covid-19 pour intensifier leurs attaques » dans la région du Sahel. L’ONU pointe notamment du doigt la zone des trois frontières, entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

« La situation désastreuse dans la région du Sahel est encore aggravée par la propagation de la pandémie de Covid-19 en Afrique, avec des groupes terroristes qui l’exploitent à des fins de propagande et d’action, avec un impact potentiel grave sur la région », insiste le secrétaire général de l’ONU.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.