QUI MENACE LA PAIX AU CONGO (RDC) ET POURQUOI?

Il est curieux d’entendre certains compatriotes soutenir que le dialogue est indispensable au Congo-Kinshasa pour qu’il y ait des élections apaisées ! Tiens ! Revisitons l’histoire immédiate. Pourquoi n’y a-t-il pas eu des élections apaisées en 2006 ? Qui a provoqué ‘’la guerre’’ ? C’est ‘’la kabilie’’. Les hommes du ‘’raïs’’ ont attaqué la résidence de Jean-Pierre Bemba pendant que ce dernier échanger avec certains membres du corps diplomatique présent à Kinshasa. Rappelons que ‘’la kabilie’’ avait dû être soutenu par l’Eufor. Pourquoi ?

insecurite permanente en RDC sous le regime de alias kabila

elections 2011: insecurite permanente en RDC sous le regime de alias kabila

‘’La communauté dite internationale’’ avait soutenu que les élections de 2006 étaient ‘’ses élections’’. En fait, elle y avait placé son argent et devait en tirer les dividendes. C’est-à-dire avoir ‘’des élus’’ pouvant contribuer à l’expansion du marché néolibéral au Congo-Kinshasa par la terreur afin de permettre aux entreprises transcontinentales de faire main basse sur les terres, les richesses du sol et du sous-sol congolais. Cela dans le mépris raciste des Congolais(es) !
En 2011, qui a provoqué ‘’la guerre’’ ? C’est encore une fois ‘’la kabilie’’. Les images des tirs à balles réelles de sa police politique sur les militants d’un parti politique partis accueillir leur président national à l’aéroport de N’Djili existent jusqu’à ce jour sur les réseaux sociaux.
De 2006 à 2011, plusieurs massacres et assassinats extrajudiciaires attribués à cette ‘’kabilie’’ n’ont jamais été élucidés.
D’où vient « le raïs » ? Il vient du FPR, ce bras armé de Paul Kagame participant à la guerre perpétuelle que les anglo-saxons livrent au Congo-Kinshasa depuis plus de vingt ans.
‘’Le raïs’’ et sa police politique mènent cette guerre de l’intérieur du Congo-Kinshasa en facilitant l’infiltration des institutions de ce pays pour en faire purement et simplement un ‘’Etat raté’’ et contribuer à sa balkanisation et à son implosion. En bon mercenaire, ‘’le raïs’’ est en mission télécommandée !
Que viennent faire les élections dans ce contexte ? Pourquoi doivent-elles être apaisées ?
Elles constituent purement et simplement une distraction et un moment d’intensification de la guerre perpétuelle à partir du chaos que la police politique crée.

Victime brulee par l'acide asperge par la police de "Kabila" apres la proclamation de faux resultats des elections, Kinshasa 9.12.2011

Victime brulee par l’acide asperge par la police de « Kabila » apres la proclamation de faux resultats des elections, Kinshasa 9.12.2011

Dialoguer pour des élections apaisées n’a aucun sens dans la mesure où une justice indépendante de ‘’la kabilie’’ et des anglo-saxons n’existe pas pour les Congolais. Pour dire les choses autrement, les acteurs de cette guerre perpétuelle sont connus ainsi que leurs marionnettes. Ils n’ont jamais été jugés. Ils opèrent dans une impunité totale. Tant que ‘’le raïs’’ saura qu’il a l’appui de ceux qui l’ont fabriqué et qu’il peut créer la terreur et le chaos en toute impunité, la multiplication des dialogues et des concertations avec Joseph Kabila n’y changera rien. Il n’y a qu’une justice juste qui peut apaiser tout ce beau monde. Voyons ce qui se passe en Irak, en Syrie, en Grèce, …
Il y a, à notre avis, une urgence : éduquer les masses populaires et travailler avec elles à la montée de la mémoire historique collective, de ‘’la conscience de soi’’ et du ‘’solidarisme’’. Mzee Kabila était-il prophète quand il a dit : « La guerre sera longue’’ ? Le constat est là. La guerre perpétuelle est toujours en cours…

Mbelu Babanya Kabudi