Mme JM SINDANI face a la Diaspora Congolaise d’Allemagne a Nuremberg

L’Union des Patriotes de la Diaspora Congolaise (UPDC) a lancé depuis 2010 un programme de sensibilisation continue sur la situation d’insécurité sociale qui prévaut en RD Congo sous toutes ses formes. Cette campagne se fait tant parmi les Congolais que dans l’opinion publique. Le hold up électoral de novembre 2011, étant l’une des conséquences directes de cette crise profonde qui ronge la RD Congo depuis plusieurs annees, constitue également l’un des points majeurs de notre campagne de sensibilisation, et qui demeure aussi l’une des préoccupations des Congolais dans la Diaspora.

Force est de constater que, curieusement, l’éveil des consciences et la détermination du peuple Congolais de mettre fin au régime d’oppression mortifère et avilissante surprend certains responsables des nations qui pronnent pourtant le respect des valeurs democratiques, celles qui  defendent la “démocratie pour tous” comme slogan   inscrit dans la déclaration des droits universels et repris dans la charte des Nations Unies dont la RDCongo est membre.

Mme Jeanne-Marie Sindani lors de la conference sur la paix a Munich, 10.09.2011

La colère et l’indignation congolaise face au génocide silencieux, aux injustices insupportables et, encore face à  la deuxième parodie électorale de novembre 2011 dernier après celle de 2006, constituent la résultante du ras-le-bol populaire qui renforce la détermination de tout un peuple au Coeur de l’Afrique, qui n’a que trop souffert depuis plusieurs siècles. Cependant le rejet catégorique et collectif par les Congolais de ce régime oppresseur semble curieusement embarasser les plus grandes démocraties et les plus éloquants pays dits défenseurs des droits et libertés fondamentales au plan universel. Ce paradoxe pousse le peuple Congolais à  cerner les profondeurs du malaise qu’incarne le système qui detruit des millions des vies humaines et ravage le Congo d’une manière epouvantable et incommensurable sur tous les plans. Désormais, les Congolais sont débout pour revendiquer leurs droits à  la vie, à  la sécurite  et à  la dignité dans leur pays, et rien ne peut les arrêter !

Baviere-Allemagne- Conference annimee par Mme JM SINDANI sur la violence faite aux femmes congolaises au Kivu (RDC), 24.Nov.2011

Notre rôle, maintenant, dans la Diaspora, après tant d’années de réflexion sur la crise congolaise et de notre modeste travail de conscientisation, c’est de contribuer à une rapide diffusion dans l’opinion publique à  la base de ce que représentent le paradoxe démocratique à  double norme et la violence infernale qu’elle inflige au peuple congolais depuis l’Etat Independant du Congo jusqu’aujourd’hui, pour générer un sentiment de refus à  cette démocratie à  double norme basée sur le génocide, l’esclavage, la fraude et la terreur permanente; pour produire dans l’opinion internationale une clameur populaire d’aversion aux tambours de la confrontation inéluctable et responsable, afin de Prendre conscience des horreurs, des souffrances, des morts, oui, des millions de femmes et d’enfants congolais morts, assassinés au quotidien pour satisfaire des désirs insatiables des prédateurs des pays de grandes démocraties et fervants défenseurs des droits et libertés fondamentales à  double norme…

Mama JM SINDANI lors d’une campagne de sensibilisation a Dachau- Allemagne, 18 Janvier 2012

Par ailleurs, cette situation à  la fois cynique et paradoxale lève le pan du voile et  renforce la prise de conscience du peuple Congolais tout entier dans sa lutte pour la justice et la liberté. Ceci explique clairement que le salut du Congo et des Congolais ne viendra pas de grands états défenseurs de la démocratie à  double norme du système international. Le salut viendra de la prise de conscience individuelle et collective et de la détermination des Congolais eux-mêmes de mettre fin, sans complaisance, au régime de la mort et de la servitude qui n’a que trop duré: Des villages brûlés, des populations exilées, réfugiées, des millions des victimes, des milliers de personnes blessées, dans leur  corps et leur esprit, tels que decrits largement, entre autres, dans le fantome du roi Leopold II, un holocauste oublié (1998) d’Adam Hochschild et dans le Rapport Mapping publié par le HCDH des Nations Unies en octobre 2010 et qui demeure sans suite. « Effets collatéraux » proclament avec cynisme les meneurs des combats « modernes » de prédation inférnale et exccesive en tout impunité, sans vergogne. Il s’agit ici du terrorisme unilatéral qui ne dit pas son nom mais, qui discredit clairement le système dans son essence même sur toute la ligne.

Mama Sindani s’adresse a la Diaspora congolaise de la Franconie

Unis face a cette epreuve, les Congolais dans la Diaspora sont entrain d’écrire une nouvelle page de leur propre histoire, notre histoire collective, conformément aux prédictions de nos prophetes, nos grands Visionnaires et Martyrs comme Kimbangu et tant d’autres. A travers leurs actions collectives et indivuduelles de révendications de leurs droits légitimes bafoués systematiquement en RDCongo depuis des siecles, les  Congolais de la Diaspora  prouvent en face du monde leur maturité et leur prise de conscience face à  leurs responsabilités d’un grand peuple au Coeur de l’Afrique qui veut vivre dans le respect de ses droits fondamentaux et en harmonie avec d’autres peuples et nations du monde.

Mme JM SINDANI avec les autorites municipales apres la conference sur le genocide congolais, Baviere -Allemagne

Dans cette campagne de sensibilisation, nous nous rappelerons que d’autres peuples qui ont subis l’oppression, l’occupation etrangere meurtrière et des injustices diverses sont parvenus à  se libérer par leur propre détermination telle que le stipule clairement  la déclaration qui suit. En effet, en 1879 et 1880, lors de la campagne irlandaise de grève des loyers, Charles Stewart Parnell professait : «Il est inutile de compter sur le gouvernement…vous ne devez compter que sur votre proper détermination… Aidez vous en vous soutenant les uns les autres… fortifiez ceux qui, parmi vous, sont faibles… unissez vous, organisez vous… et vous gagnerez…Une fois que vous aurez pris cette question en main, c’est à ce moment-là, et pas avant, qu’elle sera résolue. » (Gene Sharp: “De la dictature a la démocratie. Un cadre conceptual pour la libération, L’Harmattan, Paris, 1993”)

La libération des dictatures  et du régime d’occupation dépend finalement de la capacité des peuples à se libérer eux-mêmes. Les expériences réussies de défiance politique  ou de lutte non-violente à buts politiques prouvent a suffisance qu’il est bel et bien possible pour les populations déterminées et conscientisées de se libérer par elles-mêmes. Pour ce, l’élite avertie doit necessairement:

• Renforcer la détermination de la population opprimée et sa confiance en elle-même, et améliorer ses  compétences pour résister pacifiquement;

• Fortifier les groupes sociaux indépendants et les institutions qui structurent la population opprimée ;

• Créer une puissante force de résistance et de prise de conscience interne et externe;

• Développer un plan stratégique global de libération judicieux en attirant l’attention de peuple et nations epris de paix et le mettre en oeuvre avec compétence.

Cette lutte de libération est un temps d’affermissement de la confiance en soi et de renforcement de la coherence interne des groupes combattants. Il est temps de dire à ceux de nos vaillants Compatriotes, surtout a la jeunesse congolaise réveillée, ainsi qu’a tous les Défenseurs de la liberté de notre peuple meurtri,  de ne point se lasser, mais qu’ils sachent, qu’il ont aujourd’hui entre leurs mains des méthodes non seulement plus modernes mais surtout plus efficaces, non violentes qui font appel à la determination intelligente, au réalisme et à la préparation. Il s’agit de véritables outils de conscientisation populaire et des stratégies, conçues pour gagner une lutte noble et juste, et non seulement pour résister; cela change tout. Il faut persévérer dans cette logique jusqu’ à  la victoire. Si Nzambe le Très Haut Tout Puissant est avec nous, nous sommes du côté de la victoire pour le bien-être collectif. Et nous en avons la certitude.

Ingeta !

Jeanne-Marie Sindani

Info-DiasporaRDC-Online

UPDC, une Action et une Voix de Paix qui comptent en RDC et sur la scène internationale