Congo-Kinshasa: Des notables du Nord-Kivu s’oppose aux négociations entre gouvernement et les milices rwansaises-M23

Les Congolais rejetent toutes negociations avec les milices rwandaises CNDP-M23. Plusieurs voix s’élèvent pour s’opposer à toute négociation entre le gouvernement et les terroristes rwandais du M23 associes aux troupes rwandaises (RDF) qui occupent militairement, depuis le mardi 20 novembre 2012, la ville de Goma, avec l’appui des gouvernements r

La Garde Republicaine tire a bout portant aux manifestants a Kinshasa

wandais et ougandais. La dernière en date est celle de l’Alliance des notables du Nord-Kivu.

Photo: Le festin des vautours a Kampala, de gauche a droite: Paul Kagame, Youweri Museveni et « Kabila » Kanambe

alt « Joseph kabila » en extase avec ses parrains, satisfaits de sa mission de déstabilisation et de génocide au Congo. Ceux qui fermaient les yeux sur sa complicité avec ses parrains sont de mieux en mieux servis!

Dans une déclaration à la presse, l’Alliance s’est «profondément indignée de constater que le pouvoir du Rwanda n’a aucune considération pour les populations congolaises dans son ensemble et celle du Nord-Kivu en particulier ».Elle demande, par la même occasion, à la communauté internationale « d’obliger le pouvoir rwandais d’arrêter les attaques répétées en territoire congolais » et « d’apporter réparation aux dégâts causés par son armée et/ou par les groupes armés qu’il soutient et qui se chiffrent à plus 6.000.000 de morts ». « Il en est de même des drames humanitaires qui en découlent », note l’Alliance.

Aussi encourage-t-elle le gouvernement congolais « à écarter toute proposition de négociation avec le M23 ».A ses yeux, la négociation « ne peut se faire qu’avec le Rwanda, pays belligérant ». Par ailleurs, l’Alliance exige du « Congrès congolais de déclarer l’état d’urgence au Nord-Kivu » et « à toutes les institutions appropriées de mobiliser toute la population congolaise afin qu’elle se prépare à une guerre longue et périlleuse contre l’agresseur ».
L’occasion faisant le larron, elle salue tous les soldats congolais qui « sont tombés au champ d’honneur ». Elle exprime également « son soutien » à tous les soldats au front. En coutre, l’Alliance sympathise avec les « populations du Nord-Kivu, victimes innocentes de la barbarie rwandaise » et « présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées ».

Auparavant, les notables du Nord-Kivu s’étaient dit indignés de constater que « le cycle de violences provoquées et appuyées par le Rwanda est répétitif depuis bientôt 20 ans ». Cela, «au point d’induire une situation de pauvreté et de détresse généralisée ».
« Mardi 20 novembre 2012, appuyés par des troupes rwandaises, les mutins du M23 se sont emparés de la ville de Goma», a rappelé l’Alliance. Avant d’ajouter : « Par la même occasion, le M23 a dispersé le camp des déplacés de Kanyaruchinya et provoqué un déplacement massif de populations de la ville de Goma qui se dirigeaient vers Mugunga et Sake. Ainsi, un flux d’hommes, femmes, enfants et vieillards a été forcé de prendre la route sans ménagement».