Extrait du message audio  de Mama Jeanne-Marie SINDANI du 19 avril 2008 diffusé sur Congonet Radio. C.C.D. est un mouvement des masses qui a pour but la libération, la conscientisation, l’information et l’éducation des masses qui va demeurer comme une arme irremplaçable après la libération de notre pays. C’est donc une organisation sociopolitique qui se donne comme mission essentielle la conscientisation de nos masses congolaises patriotiques face à l’épreuve du temps que nous traversons  ensemble.  Notre but est le renforcement de l’éveil patriotique qui va nous permettre de développer une maturité patriotique solide pour mieux lutter et défendre le Congo d’aujourd’hui et de demain. Nous poursuivons aussi comme but dans ce travail d’information et de conscientisation permanente de nos masses populaires ce qui suit: Une fois le pays libéré et nous avons le contrôle de notre pays et de notre destinée en mains, que les masses populaires et surtout la jeunesse Congolaise qui constitue l’écrasante majorité de notre population puisse être en mesure de participer très activement au processus de développement et de reconstruction nationale, à la défense et à la protection de leurs droits élémentaires et de leurs libertés fondamentales entant que peuple souverain. Beaucoup d’entre vous vont me demander mais maman Sindani, pourquoi cette démarche?  Nous devons aller vite libérer notre pays; pourquoi cette démarche est-elle si importante? Alors à vous tous, nos compatriotes, qui avez ces questions, nous aimerions vous répondre comme ceci: Bandeko na ngai, nous savons qu’actuellement la vaste majorité de notre population est constituée d’une succession de générations sacrifiées et livrées à elles mêmes et que cet état de chose constitue en lui-même une source potentielle des problèmes sociaux de toutes sorte.  Je vais vous en énumerer quelques uns: L’IGNORANCE. L’ignorance! Et Dieu dit lui-même: “Je maudis l’ignorance!”. Cette maudite ignorance qui produit l’INCONSCIENCE., La crise D’IDENTITE, La crise SPIRITUELLE, la crise CULTURELLE et la crise SOCIALE. Ce manque  d’information, de formation et d’éducation adéquate est un problème très grave que nous connaissons. Ceux qui nous font la guerre, ne nous font pas seulement une guerre militaire,  La guerre qui  nous est livrée est une guerre TOTALE. Tout ceci crée l’INSÉCURITÉ INTERNE alors que nous faisions déjà face a une immense insécurité qui nous vient de l’extérieur. Par conséquent, dans ce processus de libération de notre pays, nous devons déjà parallèlement préparer l’après libération.  Sachant que nos masses populaires sont très fragilisées á tous les niveaux, alors vous comprendrez que libérer un peuple si sacrifié comme notre peuple qui lutte quotidiennement pour sa survie n’est pas une mince affaire, ce n’est pas une chose facile et cela doit être bien planifié, mûrement étudié, bien organisé et bien structuré. Afin que cette libération soit vraiment effective et qu’elle puisse s’installer dans nos vies des Congolais, dans nos vies de tous les jours et que les générations futures puissent vivre le fruit de cette libération maintenant et á jamais! Voilà mes chers compatriotes la vision de  la Conscience Congolaise pour la Démocratie Pour ce qui concerne l’historique, nous avons posté sur le site de Congo net radio, comment nous avons cheminé jusqu’a l’heure ou nous en sommes.  Je vous invite très cordialement de parcourir ces lignes pour voir l’évolution de notre mouvement. Concernant la présentation de notre mouvement que je viens de vous donner, il y a une question pertinente qui revient tout le temps, à savoir: pourquoi votre équipe a su donner cette dénomination  de Conscience Congolaise à votre mouvement? Eh bien, je vais vous répondre ceci: C’est parce que nous voulons DESORMAIS préparer les Congolais A NE PLUS JAMAIS ACCEPTER N’IMPORTE QUOI, n’importe quel régime qui se dit “démocratique”.  Nous voulons que le peuple Congolais arrive un jour et bientôt à définir par lui-même ses valeurs démocratiques et les appliquer pour son bien être.  C’est très important.  En d’autres termes, nous sommes arrivés mûrement à donner cette nomination à ce mouvement, ayant dans la tête, dans nos esprits et dans nos corps cette volonté de METTRE FIN au genre de “démocratie” COUPEE – COLLEE et taillée sur mesure qu’on veut imposer à notre peuple depuis l’avènement de notre pays a l’indépendance.  Voilà pourquoi nous avons nommé notre mouvement “Conscience Congolaise pour la Démocratie”.  Cela signifie qu’il s’agit d’un DENOMINATEUR COMMUN, c’est un mouvement  de masse, notre mouvement, c’est un mouvement que nous allons placer dans LE TEMPS. Ce n’est pas une organisation qui se limite pour des activités politiques pour les seules ambitions d’avoir des responsabilités au pays. NON. C’est bien AU-DELA DE TOUT CELA.  Nous voulons que chaque Congolais, chaque Congolaise soit interpelle(e) dans sa conscience individuelle et que cette interpellation devienne un dénominateur commun, une conscientisation collective, une prise de conscience collective, car c’est une ARME que nous n’allons PLUS JAMAIS LACHER pour MAINTENIR NOTRE SOUVERAINETE, acquise par le PRIX DU SANG: le sang de nos martyrs, notre sang. Et, cette souveraineté ne peut pas être violée sans que nous ne réagissions.  Nous devons nous DEFENDRE, défendre cette souveraineté, cette liberté EN PERMENACE ET À JAMAIS.  Voilà la mission de la Conscience Congolaise pour la Démocratie.  Que ce mouvement devienne un dénominateur commun de chacun, de chacune de nous. Un mouvement de masses que nous plaçons dans le temps pour le PRESNT et l’AVENIR du Congo. Alors j’interpelle mes compatriotes de défendre SANS RESERVES notre souveraineté et notre liberté basée sur nos propres valeurs démocratiques que nous définissons nous-mêmes et nous allons en parler…Que le peuple Congolais sache deux choses que nous aimerions leur dire aujourd’hui : –          L’UNION FAIT LA FORCE –          SAVOIR C’EST POUVOIR… Mama Jeanne- Marie SINDANI