http://www.congoplanete.com/pictures/news/antoine_gizenga.jpg

Vous êtes un témoin privilégié de l’indépendance du Congo en tant qu’ancien président du PSA, un des principaux partis du pays à l’époque de son ascension à l’indépendance et surtout en tant que proche collaborateur de notre Héros National Patrice-Emery Lumumba. Notre peuple et particulièrement notre jeunesse seraient heureux de vous avoir encore en vie.

Vous connaissez toutes les souffrances endurées par le peuple Congolais depuis près de cinq siècles d’occupation étrangère meurtrière. Vous en avez souffert vous-même. Car bien que légitimement élu en 1960, votre Gouvernement d’Union National, premier et unique gouvernement démocratique du Congo libre, a été liquidé, Lumumba le premier. Vous-même avez dû vous exiler pour vivre jusqu’à ce jour. Vous avez aussi connu la prison et les humiliations de toute sorte. Vous avez même été trahi tout comme Lumumba.

Vous comprenez donc bien les revendications légitimes du peuple Congolais surtout son aspiration à la dignité, au respect stricte de la constitution, au bonheur et à l’intégrité de son pays. Vous en avez vous-même fait votre cheval de bataille quand en 1961 vous avez lancé un appel solennel aux militaires et à toute la population congolaise de vous rejoindre au Katanga pour défendre l’intégrité du territoire alors menacée.

Aujourd’hui, la nation vous interpelle. C’est ce même peuple clairvoyant qui s’était jadis vaillamment opposé à votre alliance contre nature annoncée lors de votre meeting du 18 août 1961 devant la foule; après votre entêtement frisant la trahison jadis, vous vous êtes vite ressaisi par la suite en lui donnant raison!

Monsieur le Secrétaire Général du Palu,

Depuis votre alliance contre nature avec « Kabila » en 2006, notre peuple se pose beaucoup de questions quand à vos intentions réelles pour l’ intérêt supérieur de la Patrie, quand à vos motivations profondes alors que le soleil de votre vie se penche à l’horizon pour son coucher. Quel pays allez-vous laisser à la jeunesse congolaise ? Quel héritage lumumbiste leur laissez-vous ?

Après des assassinats ciblés et systématiques de l’élite de notre peuple et multiples massacres horribles dont ceux intervenus sous vos yeux à Kinshasa le 19, 20, et 21 janvier 2015, par votre allié « Kabila » Kanambe, vous avez toujours gardé un silence incompréhensible. Comment pouvez-vous vous taire alors qu’on tue votre peuple ? Et comment pouvez-vous continuer, face à cette décadence nationale, à cautionner un régime d’occupation meurtrière et illégitime qui est la pire continuité absolue de celui de Mobutu, le tombeur de notre Héros National ? Pensez-vous en toute âme et conscience que Monsieur « Kabila » Kanambe soit un héritier du pouvoir congolais, qu’il soit de la lignée politique de Lumumba? Comment avez-vous pu oser souiller la mémoire de celui-là même que vous avez promis de poursuivre la lutte en nouant une alliance contre nature avec ce régime d’occupation?

La nation Congolaise toute entière se demande quel est le but de cette alliance malsaine et humiliante, laquelle a déjà couté la vie à plus de 8 millions de Congolais et Congolaises par les invasions et les infiltrations du sol de nos ancêtres et de toutes les institutions nationales par les forces du mal rwandaises, burundaises et ougandaises, dont votre allié «Joseph Kabila » Kanambe est directement issu?

Monsieur Antoine GIZENGA FUNDU,
Le peuple Congolais a suivi votre message du 28 Janvier 2015 appelant la CENI à publier le calendrier des élections « pour apaiser le climat politique très tendu dans le pays » et préparer une troisième mascarade électorale ignominieuse après celles de 2006 et de 2011 sous ce régime criminel sans foi ni loi. Ce qu’elle a fait, mais en violation flagrante de la volonté populaire et de la constitution pourtant décriée par le peuple récemment. Ceci démontre encore une fois que vous êtes toujours du côté de ce pouvoir honni.
Le peuple Congolais vous prie de revenir à la raison. Vous devez quitter ce pouvoir, vous devez rompre votre alliance contre nature avec « Kabila » Kanambe et son régime de la mort. Vous devez donner l’ordre à vos collaborateurs qui siègent au sein du gouvernement d’ occupation de « Kabila » Kanambe et à son parlement privé de quitter sans délai ces institutions illégitimes et de rejoindre notre peuple dans sa lutte pour la dignité, le respect des Lois et de l’intégrité territoriale de notre pays, afin de sauver la patrie, réparer la trahison nationale et laver l’opprobre avant qu’il ne soit trop tard.
Nous demandons aux autres partis politiques congolais au sein de cette alliance inique et maléfique de faire de même. L’heure est à la prise de conscience pour un sursaut patriotique et à l’unité pour sauver la nation congolaise et redonner au peuple congolais sa dignité, son droit à la vie, en levant nos fronts longtemps courbés et en reconstruisant des partenariats responsables au niveau international.
L’heure a sonné !

Monsieur le Patriarche Antoine Gizenga Fundu, il est encore temps de vous ressaisir et de revenir à la raison pour honorer nos martyrs et le peuple congolais meurtri.
Que l’Eternel Tout Puissant bénisse le peuple Congolais et notre beau pays.

Au nom du peuple Congolais, au nom de nos martyrs,

Fungula FumuNgondj LeMani Kongo
Jeanne-Marie Masewu Sindani
Pini-Pini Nsasay Kentey

Fait en Allemagne, le 12 Février 2015

©InfoDiasporaRDC Online 2008-2015