Les Congolais de la Diaspora et l’opinion internationale ont appris avec stupéfaction et une grande indignation l’attaque menée par des hommes lourdement armés contre le Dr. Denis Mukwege, Gynécologue et Directeur de l’Hôpital de Panzi à Bukavu en RD Congo, qui abrite et soigne des milliers des femmes et petites filles congolaises massivement et systématiquement violentées par les troupes étrangères et des milices armées surtout rwandaises et ougandaises, qui mènent une guerre d’invasion et de prédation infernale en RDC depuis 1996, en violation flagrante du droit international en face des troupes de la MONUSCO depuis presque deux décennies, en toute impunité.                                                                                                                                                                                                                        Photo: Dr. Denis Mukwege Directeur de l’Hopital de Panzi, Bukavu, RDCongo

Nous adressons notre message de soutien et de sympathie au Dr. Denis Mukwege et à toute sa famille, et nous présentons nos condoléances aux membres de la famille de son défunt gardien de la maison qui a succombé lors de cet attentat odieux à son domicile. Que son âme repose en paix.

Denis Mukwege n’est pas un médecin gynécologue ordinaire, car il est à la fois un médecin et un Héros national, grand Défenseur des droits humains à la vie et à la sécurité, qui, avec un courage et un dévouement hors du commun, soigne, répare et guéri les blessures et stigmates de la violence la plus horrible faite aux femmes et filles congolaises sans défense, en cette période encore plus difficile de notre histoire. Le Dr. Denis Mukwege est le pilier restaurateur par excellence de la vie, de l’espoir et de la dignité des femmes et enfants meurtries, et, par conséquent, il redonne de l’espoir et de la dignité à  toute la nation congolaise. Car, dans l’océan de souffrance et de violence gratuite qu’est la RDC, il y a quelques dignes fils qui œuvrent chaque jour pour soulager la souffrance inqualifiable des femmes Congolaises; le Docteur Denis Mukwege est l’un d’eux.

Ce Grand Médecin-Héros, hautement qualifié, mène aussi une vigoureuse action de plaidoyer, de Porte-Parole des millions des Congolaises victimes sans voix, dénonçant la guerre dans l’Est du Congo-Kinshasa et l’utilisation du viol des masses comme arme de guerre et de destruction de la population congolaise. Au pays et partout à travers le monde, le Dr. Mukwege a toujours lancé ses messages d’interpellation pour la fin de la violence systématique faite aux femmes et filles congolaises. Comme tout récemment lors de son discours à New York à la tribune des Nations Unies le 25 septembre 2012, et aussi, lors de sa dernière conférence tenue à Bruxelles lundi 22 octobre 2012, il s’était montré particulièrement explicite, dénonçant les groupes armés étrangères en provenance du Rwanda et de l’Ouganda, la violence liée à l’exploitation économique illicite et le manque de volonté politique et l’impuissance des autorités de Kinshasa. Une série des témoignages sans concession qui, sans doute, comme tant d’autres Défenseurs des droits de l’Homme en RDC, a failli lui coûter la vie.

Nous condamnons et dénonçons avec force cette odieuse tentative d’assassinat d’un Médecin-Héros réputé pour son aide aux femmes victimes de l’horreur  au Kongo. Cette barbarie est une preuve supplémentaire du mercenariat, du chaos et de l’insécurité permanente auxquels sont  exposées la population congolaise et son Elite responsable. Ces crimes et atteintes systématiques ciblés contre la crème de l’Elite congolaise de toute tendance, dévouée pour la cause nationale, et dont les enquêtes et la justice n’aboutissent jamais, est une illustration claire d’un mal profond entretenu à l’intérieur du pays.  

 Qui  en veut à la vie de ce grand et vaillant fils du Kongo et pourquoi? Que peut-on valablement reprocher à un héros qui n’a pour armes que ses mains qui soignent et prennent en charge avec dévouement des milliers des femmes congolaises, victimes sans secours ni justice, face à la violence sans mesure d’une guerre d’invasion et de prédation infâme qui ne dit pas son nom, mais qui perdure, viole les Lois universelles; une guerre injuste qui a perverti à outrance ses acteurs connus de tous mais impunis, et a dénaturé la conscience de la communauté dite internationale, qui refuse sans vergogne d’appliquer ses propres Lois reprises dans la Charte des Nations Unies, face à plusieurs millions des victimes Congolaises? Oh tempora! Quelqu’un peut-il nous répondre s’il vous plait?

Tandis que ceux qui veulent diriger le Kongo par défi déclarent pince-sans-rire ne pas connaitre et refuse de reconnaitre ses Héros, mais Nous, le peuple Congolais et le reste du monde,  rendons un grand hommage au Dr. Mukwege et à son équipe, ainsi qu’à tous les Héros de notre peuple, vaillants fils et filles du Kongo, et nous sommes reconnaissants envers tous ceux qui se lèvent et se lèveront pour soutenir la lutte que mène le peuple congolais, qui aspire à la paix, à la sécurité et à la justice.  

Tenons bon. Le Kongo se relèvera. C’est la Volonté de Nzambe Mungu le Très Haut. Qui vivra verra!

Jeanne-Marie Sindani