Par Freddy Mulongo, mercredi 12 mai 2009 à 12:35 :: radio :: #369 :: rss Nuremberg (Allemagne), 7 mars 2009, Madame Jeanne-Marie Sindani, présidente de l’Union des Patriotes de la Diaspora Congolaise (Updcongo) tirant la sonnette d’alarme sur le drame congolais. Il se tint à Nuremberg du 14 novembre 1945 au 1er octobre 1946, le procès intenté contre 24 des principaux responsables Allemands du régime nazi, accusés de complot, crime contre la paix, crime de guerre et crime contre l’humanité… Nuremberg (Nürnberg en allemand) est une ville allemande, de la Bavière. Elle est le principal centre économique de la Moyenne-Franconie et la deuxième ville en importance en Bavière, après Munich. Le 07 mars dernier, les congolais de la diaspora-leurs épouses et enfants-se sont mobilisé à travers une conférence sur le thème: »Violences, impunité et drame humanitaire en RDC », qui a été suivie d’une marche pacifique dans la ville de Nuremberg. Le nombre impressionnant des femmes, jeunes et enfants montre le réveil lent d’un éléphant endormi. La RDC aura-t-elle aussi un jour droit à un Nuremberg Congolais ? A quand la justice réparatrice aux 6 Millions des morts congolais ? Les députés du parlement de République démocratique du Congo (RDC) viennent d’adopter une loi prévoyant une amnistie pour les seigneurs de guerres, aux groupes rebelles de l’Est du pays. Au total, une vingtaine de groupes armés illégaux sont blanchis-sans jugement- suite à l’accord de paix censé mettre fin aux combats dans l’Est du pays. Et cette loi liberticide et partisane, qui amnistie les auteurs d’actes de guerre et d’insurrection, s’applique uniquement aux rebelles, miliciens et autres affidés de la kalachnikov, dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu. La politique AMP, parti-Etat, du « tuer plus pour gagner plus » a ses limites. La diaspora congolaise Les amis du Congo… La ville de Nuremberg rappelle un chapitre crucial dans la reconstruction de la paix et de la sécurité basée sur la « JUSTICE » en Europe après la seconde guerre mondiale. Le choix de la diaspora congolaise en Allemagne d’organiser une conférence et une marche de paix pour la RDC est hautement symbolique. Si l’Europe s’est réconcilié et s’est reconstruit, le tribunal des nazi à Nuremberg y est pour quelque chose. Grâce à ce dernier, la justice est apparue comme le dernier rempart de la protection des faibles, victimes. Nuremberg a mis fin aux droits des bourreaux, à leur impunité, et à leur intouchabilité: un exemple pour l’histoire. Un véritable cri d’alarme et une vibrante interpellation de Madame Jeanne-Marie Sindani aux congolais et amis du Congo, lors de cette conférence: » Nous, Congolais devrons devenir beaucoup plus actifs. Nous devons mener des actions concrètes et permanentes pour exiger notre droit à la vie, à la sécurité et à la paix en tant peuple souverain, faisant partie de l’humanité (…) Nous dénonçons, le viol des femmes utilisé comme arme de guerre à l’égard des femmes congolaises. Les violences systématiques faites aux femmes, aux enfants et le drame humanitaire qui en découle sont un scandale qui concerne chaque congolais (…) Certes, la République Démocratique du Congo a connu sa première guerre mondiale africaine en 1998, ces actes de violence ont des conséquences incommensurables sur le présent et l’avenir de notre peuple sur tous les plan: Dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la sécurité voire du développement. La destruction des infrastructures, la misère sociale sans nom, le manque d’éducation scolaire adéquate et le traumatisme dû aux violences généralisées ont un impact négatif sur nos populations civiles et constituent un lourd défi à relever pour la reconstruction du tissu sociétal pour assurer le développement du pays après cette tragédie nationale ». Face aux injustices subies, les Congolais doivent se lever comme un seul homme pour réclamer « la justice pour tous » afin de mettre fin au règne de l’éloge de l’impunité, érigé en mode de fonctionnement politique au Congo, de la tâtonnante IIIème République de l’Alliance pour Maintenir les Prédateurs (AMP). La diaspora congolaise en Allemagne a pris conscience qu’  » afin de prévenir le chaos, l’anarchie et l’holocauste à l’Est du Congo. Nous devons prendre en exemple la justice qui a eu lieu ici en l’Allemagne, plus précisément ici dans la ville de Nuremberg après la seconde guerre. La justice a conduit à la consolidation de la paix, à la réconciliation et au rapprochement entre les belligérants d’hier. » La République Démocratique du Congo a connu plusieurs guerres d’agression-invasion de la part de ses voisins. La paix, la sécurité et la réconciliation entre le Congo et ses voisins de l’Est en occurrence le Rwanda passent par la justice et la fin de l’impunité. Toute autre solution qui ne respecte pas ce principe fondamental universel est à désavouer fermement et sans concession.

Trackbacks

Aucun trackback. Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le mercredi 13 mai 2009 à 12:55, par Congo-Vigilance Quand est ce que justice sera rendue aux six millions de Congolais décédées directement ou indirectement des suites de la déstabilisation de l’Est de la RDC par le Rwanda ? Quel jour Paul KAGAME va t-il demander pardon au peuple congolais ? Quant à « Joseph KABILA » celui-ci n’a plus aucune légitimité comment doit on en effet qualifier un chef d’Etat qui bafoue la constitution et qui autorise l’incorporation au sein des forces armées d’éléments de nationalité étrangère. Ce fût déjà le cas à l’occasion du fumeux « mixage » des troupes du CNDP et tout récemment après l’opération conjointe FARDC-RDF et l’incorporation toujours des mêmes troupes du CNDP -avant même l’adoption d’une (discutable) Loi d’amnistie- au sein des FARDC … 2. Le mercredi 13 mai 2009 à 13:17, par Mariyus noko ngele Chers compatriotes d’Allemagne, Pour les criminels Nazis, il y a eu Nuremberg Pour les criminels congolais il y aura le Nuremberg RDC Et personne ne nous en empêchera. Etant de tout coeur avec vous, recevez mes chaleureuses salutations patriotiques distinguées. Mariyus Noko 3. Le mercredi 13 mai 2009 à 14:28, par Casgogne Les décisions se prennent à Berlin et non à la Bavière. Si on dit que l’Allemagne soutient les extrémistes tutsi,vous devez savoir que c’est la dite région qui encourage le pillage des matières premières. Parmi les usines de traitement de Colombo-tantalite, une se trouve ein pleine Bavière. L’opposition congolaise dans cette partie de la RFA pèse zéro. 4. Le mercredi 13 mai 2009 à 15:08, par kamanga musau TOUT DE COEUR AVEC VOUS. LA JUSTICE TRIOMPHERA TOUJOURS. ELLE EST UNE PARTIE INTRINSEQUE DE LA VERITE. STUPIDITE HUMAINE QUE DE SE FORVOYER DANS L’ILLUSION DE POUVOIR LA MANIPULER EN REPOUSSANT SES ECHEANCES. KAMANGA MUSAU 5. Le mercredi 13 mai 2009 à 16:15, par Liliane Lubaki Kongo Le Ruanda est un pays à Parti unique et d’après ce que nous avions appris il ya quelques mois; Paul Kagame demeure dans la phobie de diriger le Ruanda sans le contrôle de tous les Hutus qui se sont sauvés ça et là dans les pays voisins échappant au massacre de cette communauté. D’où les massacres des Hutus perpétrés en RDC sur les Hutus et leur traque depuis 1996. A cela, la prise en otage du peuple kivutien et l’EXTERMINATION des tribus du Kivu par les boureaux de P. Kagame pour favoriser l’installation de nouveaux occupants Tutsis sous une nouvelle identité usurpée, congolaise. Pas de reprise de la Diplomatie sans connaitre les termes des accords passés à Goma, Nairobi, I, II, Lemera et consorts, qui bradent le Congo fort de la Constitution congolaise (cfr. Constitution, Chapître des Accords et Traités Internationaux). Pas de reprise diplomatique avec le Ruanda tant que le recensement des kivutiens ne sera pas exécuté avec la collaboration de la diaspora congolaise. Pas de reprise diplomatique avec le Ruanda tant que les 20 factions armées étrangères (pays frontaliers Est) qui ont sévi et sévissent au Kivu, en exterminant 6.000.000 DE KIVUTIENS ET des milliers de HUTU ne soient traduits devant la Haute cour Militaire de la RDC pour crime contre l’hmanité. Pas de reprise diplomatique avec le Ruanda tant que le CNDP serait reconnu comme parti politique et Nkunda extradé vers le Sénégal (on parle du Sénégal comme pays d’exil de Nkunda dans la presse??) sans être jugé. Pas de reprise diplomatique avec le Ruanda tant que Paul Kagame ne serait pas à son tour jugé par le TPI, pour crime contre l’humanité à l’endroit des Hutus et Congolais et ne serait démi de ses fonctions actuelles. Enfin pas de reprise diplomatique avec le Ruanda tant que les soldats ruandais (6,000) et les agents de Paul Kagame sont toujours en vadrouille dans la RDCongo et dans ses Institutions dans un but hégémonique, de confisquer le Pouvoir aux Congolais, de les exterminer et réduire le reste de la population en esclaves. Pour le Peule congolais Liliane Kongo Lubaki 6. Le mercredi 13 mai 2009 à 17:00, par Kipendo Mwenye mali Le rôle de la diaspora congolaise est importante dans la lutte pour la souveraineté de la RDC. En effet, celle ci vit là où se prennent les décisions sur notre pays et là où les ressources pillées en RDC sont transformées, car aujourd’hui notre pays est dirigée de l’extérieur; elle connait bien les occidentaux et peut cibler les actions. Les dirigeants à Kinshasa et dans les provinces semblent être des figurants consentants qui facilitent l’exploitation de la RDC. Nous encourageons votre action de rechercher la justice pour les 65 millions des congolais car ce sont tous les Congolais dans l’ensemble qui perdent leurs compatriotes, leurs ressources et qui sont traumatisés par ces guerres à répetition qui les empêchent de construire le pays et de jouir de la vie. Il faut faire en sorte que la diaspora congolaise de tout l’occident se lève dans des actions visibles et diversifiées pour revendiquer un Nuremberg pour la RDC qui devra être suivi d’un plan marshall pour la reconstruction du Congo. 7. Le mercredi 13 mai 2009 à 18:01, par Julie Buyamba Je suis l’une des admiratrices de Madame Jeanne Sindane, mais je ne la cannais pas personnellement. J’ai lu bcp de ses articles sur la situation qui prévaut dans notre pays. Cette justice il faut que tous les Congolais la réclament avec force et l’obtienne si nous voulons arrêter notre extermination. Kagame et son fer de lance kanambe se moquent du peuple congolais et font comme si de rien n’était, comme si les victimes congolaises seraient des vers de terres que les rwandais peuvent piétiner éternellement sans être inquiétés. C’est du jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Ce que les rwandais font au congo pour détruire notre existence et notre pays pour s#en accaparer est une menace à laquelle nous devons tous nous opposer et nous défendre ensemble pour exiger la justice, l’arrestation de kagane et de kanambe et tous ceux qui les appuient dans le messacres de notre peuple. Nous condamnons et rejettons fermement le processus de mixage des troupes rwandais dans l’armée congolaise. Nous comdamnons et rejettons catégoriquement l’intégration des rwandais du CNDP de kundabatware dans les institutions de notre pays. C’est un geste de mépris sans mesure d’infiltrer les rwandais qui ont tué,plus de 6 millions des Congolais dans nos institutions aux postes stratégique dans le but d’exterminer notre peuple et de contnuer la guerre silencieuse á l’intérieur même de nos institutions nationales. Peuple congolais nous sommes menacés. Nous sommes en danger. Non au mixage, non á l’infiltration des rwandais dans nos institutions. Non Non No!!! Non aux relations diplomatiques avec le rwandais avnt la justice. Nous disons NON.Kanambe « kabila » doit partir de la tête de notre pays. Nous sommes en danger. Débout Congolais. Joignos-nous á cette action pour exiger et obtenir un Nurembeg pour les Congolais. Julie 8. Le mercredi 13 mai 2009 à 19:11, par muana mboka L’exil éventuel de Nkunda pour le Sénégal ne le fera pas échapper de la justice internationale.Le Sénégal étant l’unique pays africain à avoir condamné ouvertement les massacres de Kiwanja. 9. Le jeudi 14 mai 2009 à 08:03, par gloire Malgrés l’iniquité internationale qu’on nous fait subir en rdcongo mais il y a la justice immanente de DIEU ,la crise actuelle est déjà un avertissement ,nous verrons de nos yeux la rétribution des méchants ;car il y aura des prodiges et miracles que Dieu va bientôt opérer pour délivrer la RDC . Amen 10. Le jeudi 14 mai 2009 à 23:18, par Jeanine Kabongo Les victimes des nazis étaient conscients de leur drame et des injustices à leur endroit et ils ont tous ensemble exiger le tribunal de Nuremberg et ils l’ont obtenu. Les Congolais doivent être conscients du drame et des injustes dont ils sont collectivement victimes et exiger un Nuremberg pour le Congo sans tarder. Pour cela, la première étape est que tous ensemble refusons publiquement la présence du rwandais kanambe alias kabila à la tête de notre pays. Que tous les Congolais puissent refuser la reprise de la diplomatie avec le Rwanda sans la justice réparatrice pour les Congolais. Que les élèments des troupes rwandaise infiltrés dans notre armée nationale soient rapatriés tous dans leur pays le Rwanda. Que kanambe, Ruberwa, Bizimakarara, Kundabatware, James kabararabe et kagame soient tous traduits en justice pour les crimes qu’ils ont commis et commettent encore au Congo. Que les Congolais sachent une chose: ces extremistes tutsi sont chargés de nous exterminer progressivement á partir de l’est, ils vont étape par étape et à travers le CNDP de kundabatware ils exigent de pénétrer toutes nos institutions sur toute l’étendue de notre pays pour continuer l’extermination de notre peuple. Il n’ y a plus rien d#autre à faire. kanambe alias kabila doit être arrêté avant 2011. 11. Le jeudi 14 mai 2009 à 23:30, par André Kalala Hi everyone, just to say I like Ms. Sindani and I support her actions and her struggle for justice and peace in DRC. I was following her several activities many years ago in Canada and I’m happy to see that she still continue to take action agains the horrors in the Congo, our country. God bless this nice and strong Lady and I would like you to let her know she has my support. Ms. Sindani, you can count on me, please let me know how I can get in touch with you and your orgnization. God bless you, go ahead nice lady from my motherland, the Congo! Andrew K. 12. Le vendredi 15 mai 2009 à 09:14, par PHILIPPE NGANDU C’est excellent de prendre des initiatives ,le premier de chose,nous devons d’abord aimer notre pays,éviter de se faire la guerre,avoir une même vision pour le pays, puis oser. Nous congolais nous aimons faire des bruits,et après chacun regagne son toît et se contente de sa petite famille. Osons,prenons courage de mourrir pour sauver le pays. Sinon,rien ne changera et on entendra la grâce providentielle de Dieu. Mettons-nous débout est agissons.