Les enseignants des écoles publiques et privées menacent de déclencher une grève générale sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo (RDC) à partir du 7 décembre au cas où le gouvernement congolais ne répond pas positivement à leurs desiderata. Le secrétaire général du Syndicat National des Enseignants catholiques (SYNECAT), Jean Bosco Puna, l’a indiqué dimanche à la presse tout en précisant qu’une assemblée générale des enseignants se tiendra le samedi 5 décembre dans le but d’évaluer les actions du gouvernement ainsi que la paie des enseignants du mois d’octobre sur toute l’étendue de la RDC. « Le gouvernement va nous mettre dans l’impossibilité de travailler à partir du 7 décembre 2009 parce qu’il s’est montré indifférent aux revendications des enseignants », a souligné M. Puna. Les enseignants réclament notamment l’indexation de leur salaire au taux actuel du dollar américain pour la paie du mois de novembre ainsi qu’un « signal fort » pour le budget 2010. Selon l’accord de 2004, les salaires mensuels dans l’administration publique congolaise devraient être compris dans une fourchette allant de 208 à 2.080 dollars. Le plus bas salaire dans l’Éducation nationale est actuellement d’environ 80 dollars américains à Kinshasa et 63 dollars américains en province. Ils ne bénéficient pas d’avantages sociaux (logement, transport et prime). Source : Xinhuanet 30/11/2009