Trois personnes sont mortes et plusieurs dizaines ont été blessées dans le tremblement de terre qui a frappé l’est de la République démocratique du Congo dans la nuit de jeudi 6 Août à vendredi 7 Août 2015, a-t-on appris vendredi dans làprès-midi auprès de la SociètéCivile de la province du Sud-Kivu, épicentre du séisme.

 Selon Patrice Lwabaguma, l’un des responsables actifs de la Societé Civile à Bukavu « Les dégâts les plus importants sont à signaler dans le territoire de Kabare, où on a enregistré un mort, plus de 30 blessés et au moins 20 maisons complètement détruites », a-t-il  déclaré à notre rédaction. « Deux autres personnes, une femme et un enfant, sont mortes dans le territoire de Kalehe », a-t-il ajouté.

 Le territoire de Kabare s’étend au nord, à l’ouest et au sud de Bukavu, la capitale du Sud-Kivu. Celui de Kalehe se trouve plus au nord. A Bukavu même, « 52 maisons ont été fissurées », a précisé  notre source locale, qui s’exprimait à la sortie d’un Monitoring sur les dégats commis par ce séisme en RDC. Des recherches sont en cours pour compléter le bilan, a-t-il ajouté. Alors que l’assistance aux sinistrés s’organise,  la population doit demeurer sur ses gardes,  calme car des petites répliques peuvent toujours arriver, et il lui est recommandé d’éviter les maisons présentant des « fissures profondes » et risquant de s’écrouler. Le bilant définitif sera communiqué à notre rédaction dans les prochains jours.

updcongo.com/