Au moins 19 passagers ont été tués mercredi dans l’accident d’un avion à Bandundu, chef-lieu de la province du même nom dans l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC), a indiqué à l’AFP le vice-gouverneur, qui a fait état de deux survivants.
L’accident s’est produit « entre 12H30 et 13H00 (11H30 et 12H00 GMT) », a affirmé au téléphone à l’AFP le vice-gouverneur de la province de Bandundu, Vicky Mboso Muteba. L’avion venait de Kinshasa et a raté son atterrissage à l’aéroport de Bandundu-ville, a-t-il précisé.
« En atterrissant, il n’a pas pu, il a voulu faire d’autres manoeuvres, il n’a pas pu et par la suite, vers la périphérie de la ville, il s’est posé brutalement », a ajouté M. Muteba, soulignant avoir été « l’un des premiers à arriver sur les lieux avec les gens de la Monusco », la Mission de l’ONU en RDC.
« On a fait sortir les gens (passagers), jusque là on a 19 corps à la morgue et deux survivants », a-t-il poursuivi.
« Le pilote, le co-pilote, l’hôtesse font partie des victimes », a précisé le vice-gouverneur.
Selon lui, « sous réserve de l’expertise technique (…), la cause présumée peut être une panne sèche » de l’appareil, un Let-410, de la compagnie privée congolaise Silair.
Les accidents d’avion sont fréquents en RDC, et toutes les compagnies aériennes congolaises – une cinquantaine identifiées – figurent sur la liste noire de l’Union européenne, qui leur a interdit son espace aérien.

AFP